16/10/2018

offres

disponibles

793

793

résultat(s)

Voir les offres

Portrait de Yann Riché, chargé du développement économique au sein du Pôle Mécanique Alès

Ma 05 Janvier 2016 |
Photo Portrait de Yann Riché, chargé du développement économique au sein du Pôle Mécanique Alès

La voiture du futur aura des conséquences sur les métiers de demain

Yann Riché est en charge du développement économique au sein du Pôle Mécanique Alès Cévennes. Il analyse l’évolution à venir dans les métiers de l’automobile.

Il n’a pas de parcours dans l’automobile mais travaille aujourd’hui au service de l’automobile, plus précisément pour préparer l’arrivée de la voiture du futur. Chef d’entreprise par le passé, Yann Riché est en charge aujourd’hui du développement économique au sein du Pôle Mécanique Alès Cévennes. « On voit émerger beaucoup d’innovations dans ce secteur. On s’intéresse à l’automobile décarbonée ou encore au véhicule électrique. »

Une évolution qui aura évidemment des conséquences sur les métiers de demain. « On va passer de la mécanique pure à des métiers plus diversifiés mêlant la mécanique à l’électronique et à l’électricité, aux nouvelles technologies de manière générale. » Mais Yann Riché insiste sur un point : « cela ne va pas se faire du jour au lendemain. Par ailleurs, la course automobile aura toujours besoin de professionnels compétents pour la préparation des véhicules. »

L’heure n’est donc pas à la révolution immédiate dans les métiers de l’automobile. « L’évolution est davantage visible dans les métiers connexes qui viennent apporter des solutions pour l’automobile » conclut Yann Riché.

Hélène LERIVRAIN

Partager

Retour à la liste

S'abonner à la newsletter