23/10/2018

offres

disponibles

919

919

résultat(s)

Voir les offres

Techniciens, à vos CV, AVLO recrute !

Me 22 Mars 2017 |
Photo Techniciens, à vos CV, AVLO recrute !

Interview de Sylvie Grison - DRH

Il y a beaucoup plus d’'offres que de candidats. C’est la réalité à laquelle est notamment confronté le groupe AVLO qui recrute régulièrement des techniciens pour ses deux marques : SOMTP pour l’activité distribution et M-LOC pour la location de matériel. La responsable des ressources humaines met en avant une entreprise à taille humaine, des opportunités de carrière au sein du groupe mais aussi l’évolution d’une entreprise dynamique. Rencontre avec Sylvie Grison.

Pouvez-vous nous présenter le groupe AVLO ?

Sylvie Grison : Créé en 1969, AVLO est un groupe de distribution et de location de matériel pour les métiers du BTP, de l'industrie et du recyclage. Il comprend deux marques avec deux métiers complémentaires. SOMTP, pour l’activité distribution, est présent dans les régions Centre Val de Loire, Pays de la Loire, Normandie et Bourgogne mais aussi à l’étranger en Belgique, en Tunisie et en Côte d’Ivoire. La deuxième marque, M-LOC, propose la location de matériel BTP à destination de clients B2B. Tous les métiers supports, à savoir la comptabilité, la gestion, la sécurité, l’informatique, les ressources humaines, le marketing ou encore la communication sont centralisés au siège social du groupe près d'Orléans, à Saint-Pryvé-Saint-Mesmin. Nous disposons de 29 établissements en France. En tout, environ 300 personnes travaillent aujourd’hui au sein du groupe. Parmi elles, 20 alternants. Les stagiaires de tous horizons sont également les bienvenus.


Vous êtes régulièrement à la recherche de nouveaux collaborateurs. Quels profils sont susceptibles de vous intéresser ?

S.G : Nous recherchons principalement des techniciens qui ont suivi un cursus en maintenance de matériel de travaux publics avec des diplômes allant du BAC PRO au BTS, voire licence. Il faut savoir que nous avons au sein du groupe plusieurs profils de techniciens. Certains, en location, font de l’entretien de premier niveau c’est-à-dire qu’ils s’occupent du matériel au départ et au retour de la location. D’autres, plus qualifiés en termes de mécanique, travaillent en réparation dans les ateliers et en intervention extérieure. Enfin, nous avons des techniciens qui travaillent dans la distribution sur des réparations plus techniques et des dépannages de matériel. Ces derniers ont généralement un niveau supérieur, un bac 2.
Je tiens à préciser que les personnes ayant une expérience dans le domaine de l’agricole et qui ont par exemple acquis des compétences dans la réparation de tracteurs peuvent nous rejoindre. A ce moment-là, nous les formerons à la marque et au produit. Cela concerne aussi les salariés issus du poids lourd.

Vous reconnaissez que certains postes restent vacants faute de candidats. Il y a en France plus d’offre que de demande. Que mettez-vous en avant au sein de votre groupe ? Pourquoi les candidats auraient intérêt à postuler chez vous ?

S.G : Nous sommes le premier distributeur français de matériels 100% européens avec des marques premium comme Liebherr et Wacker Neuson. Quand on parle des constructeurs partenaires, on voit des étincelles dans les yeux des candidats, c’est quelque chose qui attire. Ensuite, les salariés du groupe travaillent dans des agences à taille humaine dans une ambiance familiale. Nous avons des établissements qui comptent entre 2 et 45 salariés. Ce sont donc de petites entités où l’esprit d’équipe est important. Nous offrons également des perspectives d’évolution de carrière. Certaines personnes ayant réalisé leur cursus en apprentissage dans notre entreprise sont devenues chef d’atelier en moins d’une dizaine d’années. Des techniciens peuvent aussi prétendre à des postes à responsabilités supérieures.
Par ailleurs, notre groupe évolue. De nouveaux sites sont régulièrement créés, l’objectif étant d’ouvrir une agence de location par an. Cela veut dire aussi que la mobilité géographique est envisageable y compris pour aller travailler à l’étranger selon les compétences et les opportunités. Dernière chose très importante : nous mettons l’accent sur la formation. C’est pourquoi les techniciens de la distribution partent en formation chez les constructeurs au moins une fois par an.

Partager

Retour à la liste

S'abonner à la newsletter