17/12/2018

offres

disponibles

738

738

résultat(s)

Voir les offres

Métiers mécanique mécanique : expert(e) automobile

expert(e) automobile

DESCRIPTON DU POSTE

L'expert automobile est un spécialiste des automobiles (et des motos). Ses compétences techniques lui permettent d'évaluer l'état général du véhicule accidenté et d'analyser les causes du sinistre. Il assure le suivi des réparations, contrôle leur qualité, vérifie les éléments de la facturation. En cas de conflit, l'expert automobile est l'arbitre des parties concernées. L'expert auto connaît les voitures et les motos de A à Z. C'est un technicien pointilleux, qui maîtrise sur le bout des doigts la mécanique, la carrosserie et l'électricité automobile. Pour rester au niveau, il se tient constamment au courant des dernières innovations technologiques en conception automobile (mécanique, électronique embarquée, nouveaux matériaux...).

MISSION

Il assure le suivi des réparations, contrôle leur qualité, vérifie les éléments de la facturation. En cas de conflit, l'expert automobile est l'arbitre des parties concernées : assureur, particulier, garagiste... Il peut être amené à faire appel à un autre expert. Dans certains cas, il est désigné par un tribunal pour estimer le montant du préjudice subi. Pour diversifier son activité, l'expert peut jouer un rôle de conseil auprès des clients lors de la vente ou de l'achat de véhicules d'occasion, ou intervenir dans le cadre du contrôle technique afin de vérifier l'état de marche des véhicules et leur conformité aux normes de sécurité.

COMPETENCES

Précis dans son diagnostic, ce professionnel a aussi des connaissances en droit, en économie et en assurances. Par ailleurs, parler une ou plusieurs langues étrangères peut lui être très utile. Ses capacités d'organisation et son esprit méthodique l'aident à dresser un bilan de l'état du véhicule. Il fait preuve d'intégrité, de rigueur et d'objectivité, et doit pouvoir résister à toute influence ou pression extérieure. Il possède enfin des talents de négociateur et un grand sens du contact humain.

FORMATION

L'exercice du métier exige l'obtention préalable du diplôme d'État d'expert en automobile (homologué au niveau III : bac + 2). La formation qui conduit au diplôme d'État s'étale sur deux années. Elle est accessible aux candidats titulaires d'un bac, bac pro ou équivalent, pouvant justifier de trois années de pratique professionnelle dans la réparation automobile. Les titulaires de certains BTS/DUT industriels ou diplômes d'ingénieurs du secteur peuvent être dispensés de certains enseignements généraux et technologiques et ne doivent justifier que d'un an d'expérience professionnelle dans la réparation automobile. Après réussite aux épreuves générales et technologiques, le candidat effectue deux ans de stage rémunéré dans un cabinet d'expertise en automobile et se présente aux épreuves de professionnelles.

SALAIRE

2 500 euros brut mensuel

EVOLUTION

L'expert automobile peut ouvrir son propre cabinet ou travailler pour un autre expert libéral. Il peut être salarié d'une compagnie d'assurances, d'une société, d'un groupement d'experts ou de l'administration.
Partager

Retour à la liste

S'abonner à la newsletter